Nizan

:: :: :: 09.Aug.94 :: Violence

Je voudrais profiter de la liberté d'intervention que me laissent si aimablement les responsables d'Europe, moins pour ajouter quelque nouvel essai à la littérature déjà existante sur Nizan,...

que pour tenter de dégager les impressions résultant d’une lecture actuelle.

Que faire, autrement dit, de Nizan aujourd’hui ? A qui le destiner ou l’adresser, dans un temps qui si visiblement n’est plus le sien, pour des générations qui ne sentent, ne vivent, ni ne pensent plus comme lui ? N’aurait-on affaire qu’à un simple moment, peut-être de valeur emblématique, de notre histoire intellectuelle, notamment des années trente, dont les fureurs désormais caduques autoriseraient le regard distancié ?

Une telle démarche, de fait, conduit à reposer, à nouveaux frais, la question qui était celle-là même de Sartre, quand il écrivait sa fameuse préface de mars 6O à Aden Arabie, trente années donc après la parution de ce premier livre de Nizan (1931) et, pour nous maintenant, avec plus de trente autres années d’écart.

Read article (pdf)

                

           Print           Send

 
The Official Georges Labica Website   Feedback     ::: Design: lahaine.org